MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
C
GP d'Autriche
13 août
Prochain événement dans
8 jours
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
16 jours
10 sept.
Prochain événement dans
36 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
44 jours
25 sept.
Prochain événement dans
51 jours
09 oct.
Prochain événement dans
65 jours
16 oct.
Prochain événement dans
72 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
79 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
93 jours
13 nov.
Prochain événement dans
100 jours

Quartararo a mis son chrono et sa première victoire de côté

partages
commentaires
Quartararo a mis son chrono et sa première victoire de côté
Par :
24 juil. 2020 à 15:43

Il a beau figurer hors du top 10 à l'issue des premiers essais du Grand Prix d'Andalousie, Quartararo ne s'inquiète guère et prévoit de passer à la vitesse supérieure dès les EL3.

De retour sur la piste qui la vu s'imposer pour la première fois en MotoGP le week-end dernier, Fabio Quartararo a bien compris qu'il ne pouvait se contenter de se reposer sur ses acquis pour espérer s'imposer aisément dimanche, mais que la compétitivité qui l'a mené à la victoire durant la première course lui donnait tout de même un petit bol d'air dont il fallait qu'il profite. Déterminé, le Français a donc dédié les essais libres du jour à un travail de fond, sans se soucier de son classement.

"On avait dit qu'on prendrait cette journée comme un jour de test parce qu'on sait qu'on a une très bonne base depuis la semaine dernière", explique-t-il. "La victoire est dans un autre coin de mon cerveau. Bien sûr, c'est toujours génial de revenir sur la même piste. On peut essayer beaucoup de choses le vendredi et quoi qu'il arrive, on sait que les réglages de dimanche sont très bons. Alors aujourd'hui on a pris les EL1 et EL2 comme un test."

"Les sensations sont bonnes. On a fait des tests de réglages électroniques sur la moto. […] On a trouvé quelque chose de bien mais aussi quelque chose de mauvais, on peut donc dire qu'on a un bon bilan global aujourd'hui", se félicite le pilote Petronas. "C'était important de faire ça et de voir si on arrive à progresser encore plus. Je pense qu'on a trouvé de bonnes solutions, mais aussi d'autres choses qu'on va devoir écarter parce que j'ai eu des sensations différentes. C'était donc une journée positive."

Lire aussi :

Quatorzième au classement du jour, à huit dixièmes du meilleur temps, Quartararo donne rendez-vous samedi matin lors des EL3 pour aller chercher la place dont il a besoin dans le top 10 en vue de la Q2. "Je me sens super bien, je suis content de la moto. Demain on commencera à penser un peu plus au time attack et puis bien sûr on affinera les réglages en EL4 pour essayer de trouver à nouveau quelque chose à améliorer, mais je me sens fort et prêt à y aller."

Le pneu arrière medium à l'évaluation

"L'année dernière j'étais trop obsédé à l'idée de terminer premier à toutes les séances. Aujourd'hui et vendredi dernier ont été des journées similaires : j'étais 15e le week-end dernier après les EL2, et aujourd'hui je suis 14e, mais on ne l'a fait qu'avec deux pneus", souligne le pilote. "C'était ce qui était important pour nous, de se dire qu'on travaillait pour la course, d'essayer quelque chose pour progresser. Il faut changer sa façon de penser, parce que ça n'est jamais super de finir aussi loin au classement mais on sait que le potentiel est là, qu'on n'a jamais fait de time attack, qu'on a toujours roulé avec le réservoir plein, alors ça va."

Quartararo a conservé les mêmes pneus pour toute la séance matinale (medium à l'avant, soft à l'arrière), avant d'opter pour un hard avant et un medium arrière et de les conserver là aussi pour l'intégralité des EL2. Regretterait-il son choix d'un pneu arrière tendre pour la course de dimanche dernier ? "Je ne regrette pas, parce que j'ai gagné la course ! Si j'avais terminé deuxième en sachant que ce pneu était mieux, j'aurais peut-être été en colère", sourit-il.

Il n'empêche que du changement est peut-être dans l'air… "C'était le bon moment pour l'essayer. La semaine dernière on n'avait essayé le medium arrière qu'avec le medium avant, et je ne m'étais pas senti bien. C'est donc quelque chose qu'il va falloir qu'on fasse en EL4, comparer les deux pneus et voir lequel on utilisera en course. Les deux pneus ont du positif, mais il est vrai que le rythme avec le medium aujourd'hui était vraiment super."

"On peut voir que j'ai fait un 1'38"1, en ayant 23 tours dans les pneus et en ayant pratiquement fait mon meilleur temps dans mon dernier tour. Je sens donc que le grip est très bon. Le vent est fort, mais rien d'étrange", note encore Fabio Quartararo, imperturbable et prêt à sortir à nouveau le grand jeu demain.

Márquez : un retour qui s'annonce difficile mais qui se tente

Article précédent

Márquez : un retour qui s'annonce difficile mais qui se tente

Article suivant

Zarco : "Un bon petit déclic" en EL2 et un coup de pouce de Quartararo

Zarco : "Un bon petit déclic" en EL2 et un coup de pouce de Quartararo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Andalousie
Catégorie EL2
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Fabio Quartararo
Équipes SIC Racing Team
Auteur Léna Buffa