MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Chez Suzuki, nouveau châssis pour Rins et cap de passé pour Mir

partages
commentaires
Chez Suzuki, nouveau châssis pour Rins et cap de passé pour Mir
Par :
18 juin 2019 à 14:40

Le binôme Suzuki a continué son travail, de développement d’un côté du box et d’apprentissage de l’autre, lors du test MotoGP qui s’est tenu au lendemain du Grand Prix de Catalogne.

Suzuki n’avait jamais eu ses deux pilotes aussi bien classés en course cette saison avant le Grand Prix de Catalogne, Álex Rins et Joan Mir terminant respectivement quatrième et sixième. Si le premier est un habitué des avant-postes, le second a passé un cap de compétitivité en pouvant enfin concrétiser son potentiel en course. Leur journée de test, organisée sur le circuit de Barcelone ce lundi, est ainsi allée dans le sens de leurs performances.

Lire aussi :

Disposant de plus d’expérience, Rins a une nouvelle fois mené à bien l’intégralité du travail de développement, tandis que Mir a partagé son temps pour continuer de progresser sur son style de pilotage. Comme l’un comme pour l’autre, le planning d’essais n’a pas été très intense, à l’inverse de Honda, qui a connu une journée très chargée.

Le numéro 42 a donc essayé un peu de cartographie, de traction control et d’anti wheelie, et n’a senti qu’une légère amélioration. Il a surtout testé un nouveau châssis, qu'il n’a cependant pas totalement validé. "C’est un tout petit progrès, je me sens à l’aise sur les freins, mais c’est un peu difficile pour tourner", a-t-il expliqué. "J’ai confiance en [mon équipe]. Ils vont analyser à 110% pour voir si nous gagnons au freinage et si c’est mieux pour tourner."

Aucune confirmation n’a par ailleurs été donnée sur l’utilisation de ce nouveau châssis par le team lors du prochain Grand Prix, aux Pays-Bas. "Ils ont besoin de vérifier. Il a des points positifs mais c’est un peu compliqué pour tourner. Il n’y a rien d’important et ils ont besoin d’évaluer pour savoir quel châssis utiliser." Enfin, du côté de l’aérodynamique, la marque d’Hamamatsu ne disposait d’aucune nouveauté, mais pourrait bientôt amener quelques modifications, Rins ayant demandé à essayer des éléments.

Les deux coéquipiers ont également essayé certaines nouveautés apportées par Michelin, et le résultat s’est révélé positif. "J’ai essayé l’un des pneus et cela a plutôt bien été. Il faudra voir quand ils l'amèneront mais là il a bien fonctionné", a expliqué Mir au site officiel du MotoGP. "[Il s'agissait] d'un pneu arrière et il a semblé avoir plus de grip."

Lire aussi :

Le rookie s’est montré très satisfait du travail réalisé avec son équipe, et surtout du cap qu’il a passé et qui pourrait être fondamental pour sa prochaine course. "Je suis assez content de la journée, nous avons fait un pas en avant concernant le rythme et sur un tour", a-t-il commenté. "J’ai eu un meilleur rythme dans la ligne droite et j’ai eu plus de grip. J’avais une meilleure confiance sur la moto de façon générale."

"Nous n’avons pas travaillé sur un point précis mais sur un peu tout de façon générale, pour que je me sente un peu plus à l’aise sur la moto. […] Je ne m’attendais pas à faire ce pas en avant lors du test. Nous allons continuer dans cette voie", a-t-il conclu.

Article suivant
Obnubilé par le podium, Crutchlow en a trop fait

Article précédent

Obnubilé par le podium, Crutchlow en a trop fait

Article suivant

Test - MotoGP 19, une expérience plus authentique que jamais

Test - MotoGP 19, une expérience plus authentique que jamais
Charger les commentaires