Certain de rester jusqu'en 2020, Viñales ne veut penser qu'à la course

L'Espagnol a d'ores et déjà réglé les affaires contractuelles et va donc pouvoir penser exclusivement à la compétition et à atteindre ses objectifs de titre avec Yamaha.

Certain de rester jusqu'en 2020, Viñales ne veut penser qu'à la course
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

On savait que le marché des transferts serait intense cette année, et la date de la première annonce ne fait que le confirmer. S'il y a deux ans, dans un contexte assez semblable, c'est Valentino Rossi qui avait donné le coup d'envoi des officialisations en marge du premier Grand Prix, son coéquipier a cette fois battu tous les records en dévoilant en ce 24 janvier, en pleine présentation de son équipe, qu'il avait prolongé son contrat de deux ans.

Déjà engagé avec Yamaha jusque fin 2018, Maverick Viñales a d'ores et déjà trouvé un accord avec le constructeur d'Iwata pour conserver son guidon sur les saisons 2019 et 2020, avant même que l'activité ait repris en ce début d'année pour les pilotes titulaires, qui seront en piste à partir de dimanche pour leurs premiers essais.

"C'est formidable pour moi et pour l'équipe d'avoir pu faire cette annonce si tôt, parce que cela nous procure un sentiment de calme. Nous savons que je vais continuer à piloter la M1 pour les trois prochaines saisons, nous pouvons donc nous concentrer sur la course à proprement parler", se félicite le pilote espagnol.

"Je suis très satisfait de cette décision. Je crois beaucoup en l'équipe et en Yamaha et je suis heureux qu'il en soit de même pour eux", poursuit Maverick Viñales, qui vient de fêter ses 23 ans. Jeune, certes, mais non moins ambitieux, car la stabilité contractuelle sur laquelle il s'est accordé avec Yamaha a un objectif très clairement annoncé par le pilote : aller chercher le titre qui lui a échappé l'an dernier. "Nous allons continuer à travailler dur. Nous allons pousser au maximum sur tous les Grands Prix et j'espère que l'on va vivre trois autres saisons incroyables ensemble !"

"Je suis très heureux que nous ayons trouvé un accord avec Maverick pour qu'il reste pilote officiel pour Yamaha", se réjouit également Lin Jarvis, directeur exécutif de Yamaha Motor Racing. "[C'est] une fantastique façon de commencer la nouvelle saison. Cela demontre l'investissement clair des deux parties et affirme une confiance réciproque quant au fait qu'ensemble nous pouvons atteindre notre objectif commun, qui est de devenir Champions du monde MotoGP."

En dépit de la déception qui a été la sienne l'an dernier face à une courbe de performance qui s'est abaissée au point de ne pas lui permettre de rester en lutte contre Márquez et Dovizioso sur toute l'année, le natif de Figueres peut s'enorgueillir d'avoir déjà remporté trois victoires avec la M1 et d'avoir marqué son plus grand nombre de points à ce jour en catégorie reine. Des résultats rapides, qui ont confirmé à Yamaha l'ampleur de son potentiel.

"Maverick a été un réel atout pour l'équipe dès qu'il est arrivé. Il est pleinement motivé et ne perd jamais de vue ses objectifs. La saison 2017 n'a pas été facile, pourtant il a déjà rapporté à Yamaha trois victoires et a signé le 500e succès de la marque en Grand Prix dès sa première année avec nous. Il s'est par ailleurs classé troisième du championnat après avoir changé de constructeur, ce qui est également une réussite impressionnante", retient Lin Jarvis. "Maverick est encore jeune, nous voyons donc pour lui un grand avenir en Grand Prix, et nous sommes très enthousiastes à l'idée de nous battre à ses côtés pendant les trois prochaines saisons de MotoGP."

partages
commentaires
Yamaha dévoile la nouvelle moto de Rossi et Viñales pour 2018
Article précédent

Yamaha dévoile la nouvelle moto de Rossi et Viñales pour 2018

Article suivant

Rossi : "J'aimerais continuer, mais je vais d'abord faire les tests"

Rossi : "J'aimerais continuer, mais je vais d'abord faire les tests"
Charger les commentaires