Le Super GT défie le DTM sur une course à Fuji en 2017

Alors que la Class One, la future réglementation technique commune aux voitures de DTM et du Super GT japonais, se met doucement en place, les organisateurs nippons ont invité les concurrents du championnat allemand à venir se frotter à eux lors d’une course sur le circuit de Fuji à l’automne 2017.

Le rapprochement technique entre les deux séries se poursuit. Après une rencontre entre les deux parties dans le cadre des 24 Heures du Nürburgring en mai dernier, c’est en marge de la quatrième étape du Super GT, le week-end dernier sur le circuit de Fuji, que Masaaki Bandoh, le patron du championnat, a publiquement invité les équipes de DTM à venir les affronter dans un an, au même endroit. 

Une confrontation Super GT/DTM était déjà dans l’air du temps, l’événement se précise ainsi avec cette invitation lancée par Bandoh. On peut ainsi s’attendre à une course opposant Mercedes, DTM, Audi à Honda, Nissan et Lexus, une manche "retour" étant déjà évoquée en Allemagne au printemps 2018.

La Class One prévoit une réglementation commune aux deux séries, avec notamment des puissances moteur portées à 600 cv. L’IMSA, organisateur du championnat d’endurance américain, est également impliqué dans ces discussions, même si aucun constructeur US n’a pour l’instant officiellement manifesté son intérêt.

A propos de cet article
Séries Super GT , DTM
Type d'article Actualités
Tags class one, dtm, fuji, super gt