La "coupe des WRC 2016" pourrait faire le plein l'année prochaine

partages
commentaires
La
Par : Jean-Philippe Vennin
17 nov. 2016 à 18:30

Le directeur de Volkswagen Motorsport, Sven Smets, a annoncé aujourd'hui en Australie que la structure allemande fournirait l'année prochaine des Polo R WRC version 2016 aux concurrents privés qui en feraient la demande.

Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, VW Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Marcos Ligato, Ruben Garcia, Citroën DS3 WRC
Kris Meeke, Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Abu Dhabi Total World Rally Team
Lorenzo Bertelli, Simone Scattolin, Ford Fiesta WRC
Martin Prokop, Jan Tomanek, Ford Fiesta RS WRC
La Volkswagen Polo R WRC 2017 en tests

Cette Coupe des Privés disposant d'une World Rally Car 2016, qui a été créée par la FIA, est une des conséquences de l'adoption du nouveau règlement technique - lequel entrera en vigueur au début de la saison prochaine. Des Polo R WRC devraient ainsi venir étoffer le plateau des manches mondiales en 2017, rejoignant des Citroën DS3 et autres Ford Fiesta RS WRC.

En effet, le directeur de Citroën Racing, Yves Matton, avait indiqué il y a quelques semaines que PH Sport, qui s'est porté acquéreur de plusieurs DS3 WRC et préparait celles d'Abu Dhabi Total WRT en 2016 (avec deux victoires à la clé pour Kris Meeke au Portugal et en Finlande), ferait en sorte d'aligner celles-ci l'année prochaine. L'une pourrait d'ailleurs être aux mains d'un des jeunes pilotes de l'équipe française, Stéphane Lefebvre et Craig Breen, en alternance quand l'un d'eux ne disposera pas encore de la nouvelle C3 WRC en début de saison - voire pendant plus longtemps si, d'aventure, Sébastien Ogier rejoignait la marque aux chevrons...

Quant au patron de M-Sport, Malcolm Wilson, le fond de commerce de son entreprise est justement la préparation et la location de voitures pour des concurrents privés. L'équipe britannique ne devrait donc pas louper le coche si elle trouve des demandeurs pour ses Fiesta.

Ce jeudi à Coffs Harbour, plaque tournante du Rallye d'Australie, Sven Smeets a donc à son tour indiqué que Volkswagen Motorsport tiendrait des Polo 2016, préparées directement à Wolfsburg, à disposition de ceux qui en feraient la demande.

À la fin de 2016, nous allons restructurer Volkswagen Motorsport pour en faire une entreprise tournée plus directement vers les privés”, a-t-il déclaré au site officiel du WRC. “Nous sommes à la recherche de nouveaux défis, de nouveaux programmes, et je suis heureux d'annoncer que nous pourrons louer des voitures 2016 l'an prochain. C'est quelque chose de nouveau pour nous - et pour tous ceux qui sont intéressés pour piloter une WRC 2016 en Mondial ou dans des championnats nationaux.”

Nous avons déjà quelques contacts, car les nouvelles vont vite et l'intérêt arrive très rapidement. Donc, après l'Australie, nous regarderons cela - partant du principe que le premier arrivé sera le premier servi.”

Si nous avons beaucoup de voitures [à préparer], avec plus de gens, alors le mieux ce sera. Bien sûr, nous fabriquons aussi une R5, qui verra le jour quelque part vers le début de 2018, et qui impliquera notre personnel également.”

Pas de Skoda WRC non plus

Smeets a par ailleurs indiqué que la nouvelle Polo WRC conçue pour 2017 irait au bout de son développement, tout en douchant les derniers espoirs qu'auraient pu entretenir ceux qui rêvaient de la voir courir malgré tout.

Nous ferons un dernier test en Suède dans deux semaines pour finaliser le développement complet”, a-t-il expliqué. “Puis nous passerons les inspections FIA et le reste, mais la voiture ne sera jamais homologuée car bien sûr, il faut un engagement constructeur avec deux voitures.”

Ce dernier point exclut de fait l'exploitation par une équipe privée de la nouvelle Polo. D'autre part, une rumeur quelque peu farfelue, faisant état d'une reprise du programme par Skoda, autre marque du groupe qui l'aurait fait courir sous une nouvelle robe, a été démentie il y a quelques jours.  

Prochain article WRC
ES1 à 4 - Ogier balaye, Mikkelsen mène, Latvala sombre

Previous article

ES1 à 4 - Ogier balaye, Mikkelsen mène, Latvala sombre

Next article

Ogier pourrait rouler en tests dès la semaine prochaine

Ogier pourrait rouler en tests dès la semaine prochaine

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités