José Manuel Urcera, la nouvelle pépite argentine ?

Le pilote argentin a fait forte impression lors d'un galop d'essai au volant de la Chevrolet Cruze de l'équipe Campos Racing, et espère être au départ de l'intégralité de la saison WTCC en 2017.

Urcera, protagoniste du TC2000, le championnat de Supertourisme argentin, s'est montré particulièrement rapide lors de son test tenu jeudi sur le circuit de Barcelone, signant le meilleur tour jamais enregistré par une Chevrolet TC1 du Campos Racing sur la piste catalane.

Avant cela, José Manuel Urcera avait pu se rôder et se familiariser sur le circuit de Barcelone au volant d'une monoplace de GP3 de l'équipe Campos.

"La voiture WTCC est plus souple, et plus douce qu'une voiture de la série TC2000", expliquait le Sud-Américain à sa descente de voiture. "Le turbo est aussi piégeux car lorsqu'il se met en action la voiture à tendance à patiner mais, avec plus de tours, j'ai pu améliorer mes temps assez facilement."

Urcera, 25 ans, entend bien ainsi marcher sur les traces de José María López, peu connu du grand public avant sa première apparition (victorieuse) sur une BMW en 2013 en Argentine, avant de dominer tous ses rivaux de 2014 à 2016, alignant trois titres mondiaux.

José Manuel Urcera sera déjà engagé dans le championnat Super TC2000, qu'il disputera cette saison au volant d'une Citroën C4, mais également dans la série annexe, le TC2000.

Pour l'heure, Urcera vise des débuts en WTCC lors de sa manche à domicile à Termas de Rio Hondo le 6 août, mais espère trouver le budget nécessaire pour s'aligner au départ de l'intégralité des manches du WTCC en 2017, grâce à l'absence de clash entre les dates de la série argentine et du championnat du monde de Supertourisme.

C'est également le souhait de Ruben Espin, le directeur du Campos Racing, persuadé d'avoir trouvé une nouvelle pépite argentine, après les débuts très remarqués d'Esteban Guerrieri l'an passé à Termas de Rio Hondo sur la Chevrolet.

"Tout le monde a vu, la saison dernière à Termas de Río Hondo, le travail effectué par l'équipe avec un très bon pilote à bord, Esteban Guerrieri", rappelle Espin. "Avec Manu, nous avons trouvé un autre diamant qui a vraiment besoin du support de partenaires argentins."

"Il a le talent pour devenir la surprise de l'année, et le Campos Racing fera son maximum pour rassembler le budget pour l'intégralité de la saison. L'avoir dans l'équipe à Termas serait super, mais disposer de son talent pour toute la saison serait incroyable pour le championnat."

Avec Manu, nous avons trouvé un autre diamant qui a vraiment besoin du support de partenaires argentins.

Ruben Espin, directeur du Campos Racing.

En 2016, le Campos Racing alignait une Chevrolet Cruze pour John Filippi sur l'intégralité de la saison, le pilote français ayant enregistré pour meilleur résultat une huitième place en Hongrie. Le natif de Bastia a quitté le Campos Racing après deux saisons au sein de la structure espagnole, et pilotera cette année une Citroën C-Elysée du Sébastien Loeb Racing.

Pigiste sur la seule épreuve de Termas de Rio Honda, Esteban Guerrieri avait fait forte impression en signant le meilleur temps des deux séances d'essais libres avant de rater la pole pour une erreur de procédure. L'Argentin avait ensuite renoncé sur ennuis mécaniques lors de la première manche, avant de se classer sixième de la course 2.

Esteban Guerrieri, qui vise lui aussi un volant en WTCC en 2017, sera par ailleurs l'équipier de José Manuel Urcera chez Citroën en Super TC2000 cette saison.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Jose Manuel Urcera
Équipes Campos Racing
Type d'article Actualités