Moto3
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
19 jours
Moto2
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
30 avr.
Prochain événement dans
19 jours
Formule E WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
98 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
40 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
61 jours
MotoGP
04 avr.
Événement terminé
IndyCar
C
Birmingham
16 avr.
Prochain événement dans
5 jours
C
St. Petersburg
23 avr.
Prochain événement dans
12 jours
FIA F3
C
Barcelone
07 mai
Prochain événement dans
26 jours
C
Paul Ricard
25 juin
Prochain événement dans
75 jours
FIA F2
27 mars
Événement terminé
C
Monaco
20 mai
Prochain événement dans
39 jours
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Sabine Schmitz vise le podium sur la Nordschleife
Sabine Schmitz, Patrick Huismann, Klaus Abbelen
Stefano D'Aste, Chevrolet RML Cruze TC1, ALL-INKL.COM Münnich Motorsport
Réunion des pilotes : Sabine Schmitz et Edgar Althoff
La parade des pilotes autour de la piste : Sabine Schmitz fait une rapide démonstration de pole danse

Alors qu'elle s'apprête à effectuer ses débuts en WTCC sur la Chevrolet Cruze de l'écurie Münnich Motorsport, dans une semaine sur la Nordschleife, Sabine Schmitz s'appuiera sur sa connaissance du terrain et sur des tests prometteurs le 28 avril dernier pour afficher des ambitions élevées, avec en ligne de mire un top 5, voire un podium sur l'une des deux manches au programme.

Débutante en WTCC, la pilote allemande sera pourtant, sans nulle doute, celle qui connaîtra le mieux le moindre recoin du terrible circuit de la Nordschleife du Nürburgring, long de plus de 22 km. Née dans la région de Nürburg, Schmitz a longtemps vécu aux abords du circuit. Surtout, elle officie à l'année en tant que pilote instructrice et taxi-VIP sur la Nordschleife, sans oublier ses nombreuses expériences en course (en VLN et 24 Heures du Nürburgring notamment), et peut se targuer d'avoir bouclé plusieurs centaines de tours sur ce tracé atypique.

Avec ce bagage, la journée test du 28 avril était donc davantage destinée pour elle à assimiler la conduite de la Chevrolet Cruze TC1, que découvrir le circuit. "Le premier jour au volant d'une voiture de WTCC était assez différent car c'est assez différent de la Porsche GT-R que j'ai l'habitude de piloter", explique-t-elle. "La Chevrolet est moins rapide, mais elle n'est pas facile à manoeuvrer à haute vitesse car je dois changer mon style de pilotage de manière assez conséquente. Sans ABS, je suis trop "dure" sur les freins et mon entrée de virage est trop lente. J'aime toujours piloter sur la Nordschleife, surtout avec des voitures sans ABS, c'est un peu un retour aux sources! En fait, j'aurais pensé que ce serait un peu plus difficile à piloter, c'est en fait assez facile mais vous devez quand même vous battre, je peux aller plus vite"

Je sais que les hommes sont un peu orgueilleux. Quand une femme veut les dépasser, ils ne sont pas toujours contents.

Sabine Schmitz.

Représentante de la commission Women in Motorsport de la FIA sur cette épreuve, Sabine Schmitz entend bien donner du fil à retordre aux hommes du WTCC, qui l'accueilleront pour la première fois au sein du peloton. "Je suis toujours confrontées aux hommes en course, donc je suis habituée", poursuit-elle. "Mais je ne sais pas comment les pilotes de haut niveau vont réagir. Je sais que les hommes sont un peu orgueilleux. Quand une femme veut les dépasser, ils ne sont pas toujours contents. Je ne sais pas s'ils seront fair play, mais si j'ai l'occasion de les dépasser, je n'y manquerai pas !  Quand je suis au volant, je donne tout. Je suis dure au combat. Je ne veux pas trop rêver mais si je pouvais être sur le podium, ce serait un rêve devenu réalité. Si je termine dans le top 5, je serai aussi très heureuse. Mais l'important est de finir avant tout".

L'expérience d'un tracé atypique comme la Nordschleife peut-elle combler le manque d'expérience du WTCC? Sabine Schmitz pense que cela pourrait être le cas si les conditions s'avèrent compliquées le samedi 16 mai. "Les conditions peuvent être très changeantes, et pour moi cela pourrait être un avantage car j'espère la pluie. Lorsque la piste est humide, ces gars-là savent exactement comment les pneus vont travailler sur cette surface, ce ne sera pas forcément un plus pour moi. Mais l'avantage pourrait tourner en ma faveur s'il pleut vraiment fort, ce que j'espère."

 

 

 

partages
commentaires
Jaap Van Lagen remplacera James Thompson sur la Nordschleife

Article précédent

Jaap Van Lagen remplacera James Thompson sur la Nordschleife

Article suivant

Vidéo - Sébastien Loeb veut retrouver une dynamique de victoire

Vidéo - Sébastien Loeb veut retrouver une dynamique de victoire
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Tests au Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Stefano D'Aste , Sabine Schmitz
Auteur Emmanuel Rolland