David Droux et Sébastien Page victorieux à Sepang !

Les deux pilotes suisses, associés à Eric Trouillet au volant de la Norma M30 #9 du Graff Racing, ont remporté la victoire dans la catégorie LMP3 à l’issue des 4 Heures de Sepang, troisième rendez-vous de l’Asian Le Mans Series.

David Droux et Sébastien Page victorieux à Sepang !

Le trio avait déjà terminé troisième du LMP3 à l’issue de la première manche à Shanghai, avant que la #9 ne soit contrainte à l’abandon lors de la seconde étape de la saison, sur le nouveau tracé australien de The Bend, le local Ricky Capo ayant alors remplacé Sébastien Page.

A Sepang, en Malaisie, Page retrouvait Droux et Trouillet pour le troisième meeting de la saison. Un rendez-vous que David Droux n’abordait pas en toute confiance, comme il l’expliquait la semaine dernière à Motorsport.com Suisse.

Lire aussi:

"Le règlement n’est pas en notre faveur", confiait-il alors. "Ce n’est pas comme en ELMS où le temps de conduite est le même pour chaque catégorie de pilote. Le fait que je roule avec deux Bronze me contraint à rouler une heure seulement. Mais dans les équipages à deux pilotes, comme la plupart, les pilotes Silver roulent deux heures. Donc, pendant une heure, un de mes équipiers Bronze roule face à un Silver, ce qui représente 30 ou 40 secondes à la fin de relais. C’est ce que je dois rattraper lorsque je prends le volant, sportivement c’est donc un peu compliqué."

David Droux, Eric Trouillet, Norma M30, Graff Racing

David Droux, Eric Trouillet, Norma M30, Graff Racing

Photo de: Asian Le Mans Series

David Droux permettait à son équipe de signer le troisième meilleur chrono des qualifications, et de bien se placer en vue des quatre heures de course. Et, malgré une adversité relevé, le pilote suisse, et ses deux équipiers « Bronze », son compatriote Sébastien Page et le Français Eric Trouillet, parvenaient à éviter les pièges d’une course compliquée, dans des conditions climatiques difficiles, pour remporter leur première victoire de la saison et se positionner au troisième rang du classement de leur catégorie.

"Plein d’émotions à l’arrivée de cette course remplie de rebondissements", exultait David Droux après cette victoire. "Les températures extrême ainsi qu’un taux d’humidité élevé ont rendus l’exercice difficile dans la voiture mais beaucoup de satisfaction de remporter une manche sur un circuit mythique comme celui de Sepang à Kuala Lumpur."

"Un grand merci à toute les personnes qui ont permis de réaliser ce résultat, à commencer par l’équipe Graff ainsi que mes coéquipiers Éric Trouillet et Sébastien Page.
Merci également à mes partenaires qui me suivent dans cette aventure Asiatique: le Karting Vuiteboeuf et BM emploi."

La victoire au général a été remportée par la Dallara P217 du Thunderhead Carlin Racing, pilotée par les Britanniques Ben Barnicoat, Jack Manchester et Harry Tincknell. On notera la quatrième place de Mathias Beche en compagnie de ses équipiers Jakub Smiechowski et James Winslow sur la Ligier JSP217 Inter Europol Endurance.

C’est toujours l’équipage de l’Aurus 01 du G-Drive Racing, James French, Roman Rusinov et Leonard Hoogenboom, qui occupe la tête du championnat avant la dernière course, en Thaïlande.

 
partages
commentaires
Un podium en ouverture pour David Droux en Asian Le Mans Series

Article précédent

Un podium en ouverture pour David Droux en Asian Le Mans Series

Article suivant

Cette Ferrari "outsider" qui a surmonté les épreuves du COVID-19

Cette Ferrari "outsider" qui a surmonté les épreuves du COVID-19
Charger les commentaires