DTM
11 sept.
Événement terminé
C
Igora Drive
02 oct.
Canceled
WSBK
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
SBK EL3 dans
12 Heures
:
56 Minutes
:
42 Secondes
WRC
04 sept.
Événement terminé
18 sept.
Étape 2 dans
11 Heures
:
46 Minutes
:
42 Secondes
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
54 jours
MotoGP
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
13 Heures
:
51 Minutes
:
42 Secondes
Moto3
11 sept.
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
12 Heures
:
56 Minutes
:
42 Secondes
Moto2
13 mai
Événement terminé
18 sept.
EL3 dans
14 Heures
:
51 Minutes
:
42 Secondes
IndyCar
12 sept.
Événement terminé
C
Grand Prix d'Indianapolis 2
02 oct.
Prochain événement dans
13 jours
Formule E FIA F3
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
FIA F2
11 sept.
Événement terminé
C
Sochi
25 sept.
Essais libres dans
6 jours
Formule 1
11 sept.
Événement terminé
ELMS
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
WTCR
11 sept.
Événement terminé
24 Heures du Mans
17 sept.
Warm-up dans
14 Heures
:
26 Minutes
:
42 Secondes

Florine Kummer : "Le championnat va être disputé jusqu'au bout"

partages
commentaires
Florine Kummer : "Le championnat va être disputé jusqu'au bout"
Par :
, Motorsport.com Switzerland

Copilote indissociable de son compagnon Ismaël Vuistiner, avec lequel elle a remporté le Clio R3T ALPS Trophy en 2017, ainsi que le dernier Rallye du Chablais, Florine Kummer se consacre à son rôle avec passion, et l'envie de constamment progresser.

À 31 ans, Florine Kummer fait partie des figures incontournables du Clio R3T Alps Trophy. Copilote d'Ismaël Vuistiner, avec qui elle partage sa vie, la Valaisanne a rejoint son compagnon dans le baquet de droite en 2016.

"Ismaël courait déjà en rallye depuis 2010", explique Florine Kummer à Motorsport.com. "Mais il avait l'habitude de ne faire que deux épreuves par an, le Rallye du Chablais et le Rallye du Valais, qui se disputent près de chez nous."

Lire aussi:

En 2016 cependant, Ismaël Vuistiner décidait de sauter le pas et de s'engager au départ du Championnat de Suisse Junior au volant d'une Peugeot 208 R2. "Comme il savait que ce championnat allait lui prendre beaucoup de temps sur l'année, entre les reconnaissances et les courses, et avec cinq épreuves par an, il m'a proposé d'être sa copilote. Je n'étais pas du tout là-dedans avant lui, je le suivais sur ses rallyes depuis cinq ans évidemment, mais je n'avais jamais vraiment eu l'idée d'être copilote. D'un côté, j'étais contente de l'accompagner mais j'étais surtout stressée !  Je me suis beaucoup entraînée en visionnant des vidéos. J'ai aussi parlé à quelques copilotes qui m'ont donné des conseils mais, au final, chacun à sa manière de faire, il fallait que je me fasse ma propre expérience".

Pour leur première saison en tant qu'équipiers, Ismaël Vuistiner et Florine Kummer ont plutôt réussi leur entrée en matière, en décrochant la quatrième place du Championnat Junior. Avec de belles rencontres, de belles expériences, lors d'une saison qu'ils ne pouvaient en revanche renouveler l'année suivante dans cette catégorie pour des raisons de règlement, Ismaël Vuistiner, alors âgé de 28 ans, n'étant plus éligible au statut de "Junior" pour 2017.

"Nous aurions volontiers rempilé en Junior l'année suivante, mais ce n'était pas possible", poursuit Florine Kummer. "La suite logique était donc le Clio R3T Alps Trophy, qui est géré par le même organisateur que le Junior, BZ Consult Sàrl, et puis c'est une série que nous avions suivi de près l'année précédente puisque nous étions sur les mêmes rallyes. Il y avait également cet esprit de compétition qui nous plaisait : tout le monde est sur la même voiture, cela pousse à donner le meilleur à chaque fois pour être devant."

Coup d'essai et coup de maître pour le duo Vuistiner/Kummer, qui remportait le trophée dès leur première année de participation en 2017, malgré un abandon lors du Rallye du Mont Blanc (problème technique), et grâce notamment à deux victoires dans leur catégorie, au Rallye de Bourgogne Côte Chalonnaise, puis surtout lors de la finale, chez eux, au Rallye du Valais.

"C'était une année exceptionnelle", se souvient Florine Kummer. "On a adoré l'ambiance entre les concurrents, on se retrouvait toujours regroupés entre équipages de la Clio sur chaque rallye, et on a forcément appris à se connaître, l'ambiance était très bonne entre nous. De mon côté, j'ai continué à progresser en tant que copilote, je commençais à être satisfaite de mon système de notes. Chaque année on évolue : on passe de trop de notes avec trop de détails, à pas assez, puis on finit par trouver le juste équilibre. Mais les notes évoluent en performances, même sur un même rallye, d'une année à l'autre, pour la bonne raison que l'on va de plus en plus vite d'une année à l'autre, les repères ne sont pas forcément les mêmes à chaque fois".

Les notes évoluent en performances, même sur un même rallye, d'une année à l'autre, pour la bonne raison que l'on va de plus en plus vite d'une année à l'autre, les repères ne sont pas forcément les mêmes à chaque fois.

Florine Kummer.

Leur titre brillamment acquis en Clio R3T Alps Trophy en 2017 permettait en outre aux deux Valaisans de gagner leur participation au Rallye Monte Carlo en janvier 2018 sur la Renault Clio R3T officielle de Renault Suisse. Une première immersion dans le grand bain, qu'ils ne sont pas prêts d'oublier.

"C'était génial ! J'ai fêté mes 30 ans sur le port de Monaco, le jour du départ. Mais, rien qu'avec la liaison depuis Gap avant cela, nous n'avions pas beaucoup dormi, on est déjà lessivés avant même que cela ne commence (rires). Et puis, avec ces longues liaisons entre deux spéciales, on n'a absolument pas le temps de souffler. C'était une expérience magnifique, c'était impressionnant de croiser tous ces pilotes du Championnat du monde. Nous avons commencé avec deux spéciales de nuit, c'était incroyable. Malheureusement, nous sommes sortis de la route le samedi en prenant une corde qui nous a envoyé contre un arbre. C'était dommage mais nous avions déjà vécu une belle expérience depuis le début du rallye, même si nous n'avons pas pu faire la spéciale du Turini. Sébastien Ogier est venu nous dire que la spéciale dans laquelle nous étions sortis était la plus difficile de toutes…. Alors si un Champion du monde vous dit ça…"

Ismael Vuistiner, Florine Kummer, Renault Clio R3T, Vuistin Team, Ecurie 13 Etoiles

Ismael Vuistiner, Florine Kummer, Renault Clio R3T, Vuistin Team, Ecurie 13 Etoiles

Après ce baptême du feu sur une épreuve de mondial, Florine Kummer et son pilote préféré retrouvait l'atmosphère du Clio R3T Alps Trophy pour le reste de la saison 2018, avec l'objectif de conserver leur couronne. Mais plusieurs problèmes mécaniques, ainsi qu'une sortie de route au Chablais, les ont empêchés de défendre leur titre, finalement revenu à la paire alsacienne Olivier Courtois et Hubert Risser.

Lire aussi:

"Notre accident au Chablais ne s'est pas produit à haute vitesse, mais nous avons tout de même fait quatre tonneaux, après être sortis sur une piste humide alors que nous étions en pneus slicks. Plus de peur que de mal, mais nous n'étions pas encore à 100% de notre confiance lors du rallye suivant, au Mont Blanc, même si les sensations sont revenues dès le deuxième jour de l'épreuve".

"La Clio ne pardonne pas l'erreur, cela peut aller très vite, en raison de son poids notamment. On s'est quand même bien battus tout au long de cette saison, mais nous avons perdu beaucoup trop de points pour remporter le championnat. Nous avons tout de même terminé deuxième de la Clio Cup au Mont Blanc, France et Suisse confondus, ce qui confirmait notre potentiel".

Ses performances valaient d'ailleurs à Florine Kummer de remporter le trophée de la Meilleure Navigatrice du classement European Rallye Trophy Zone Alpine de la FIA, un trophée qu'elle a reçu des mains du Champion du monde Julien Ingrassia en fin d'année. "C'était une belle reconnaissance, et c'était également très appréciable de voir qu'un copilote de renom comme Julien Ingrassia a pris de son temps pour nous remettre le trophée. Un excellent souvenir".

Lire aussi:

Venait ensuite le début de saison 2019, avec la volonté de repartir encore une fois en ALPS Trophy, même si l'engagement n'était pas assuré pour l'ensemble de la saison. "Chaque année, je me dis que c'est ma dernière. Nous avons des partenaires qui nous aident beaucoup, mais nous finançons nos saisons en grande partie nous-même, et c'est forcément compliqué. Nous nous privons du reste, nos vacances en pâtissent, alors nous considérons les courses les unes après les autres. Et puis nous avons la chance d'évoluer dans un championnat qui propose de belles dotations à ses concurrents, et chaque bon résultat nous permet de nous engager au rallye suivant, ce qui est vraiment appréciable".

Ismael Vuistinier, Florine Kummer, Renault Clio R3T

Ismael Vuistinier, Florine Kummer, Renault Clio R3T

Photo de: Christian Eichenberger

Les champions 2017 débutaient ainsi par une deuxième place au Rallye Pays du Gier, après un début d'épreuve plutôt réservé, en raison de fortes vibrations sur la Clio liées à un problème de roulement. Lors du Critérium Jurassien, Vuistiner et Kummer décrochaient une nouvelle deuxième place derrière un Styve Juif intraitable depuis le début de la saison. "On savait que Styve est toujours à l'aise sur le Jurassien. Nous n'avons rien lâché et nous nous sommes battus. Les écarts sont plus serrés que jamais cette saison, mais j'aime cette compétition car c'est ce qui nous permet d'évoluer, le fait que nous roulions tous sur la même voiture nous oblige à travailler et à attaquer encore plus pour aller chercher le moindre dixième."

Cela montre qu'il ne faut jamais rien lâcher, qu'il faut toujours y croire.

Florine Kummer.

Un travail payant lors du Rallye du Chablais, où Ismaël Vuistiner et Florine Kummer remportaient leur premier succès de la saison suite à la sortie de route de Styve Juif dans le dernier chrono. Un succès d'autant plus marquant qu'Ismaël Vuistiner et Florine Kummer avaient, avant cela, perdu plus de deux minutes suite à une crevaison, et qu'ils pensaient tout espoir de victoire envolé.

"Cela montre qu'il ne faut jamais rien lâcher, qu'il faut toujours y croire. Nous étions désolés pour Styve, mais c'est une victoire que nous avons mérité aussi car nous avons tout donné après notre crevaison. Ce résultat nous permet d'aborder les deux derniers rallyes en confiance. La bataille sera encore serrée au Mont Blanc, puis au Valais, nous aurons en quelque sorte l'avantage du terrain, mais tout peut arriver, comme on l'a vu. Le championnat va être disputé jusqu'au bout."

Ismaël Vuistiner et Florine Kummer, Vuistin Team, Ecurie 13 Etoiles, Champions 2017

Ismaël Vuistiner et Florine Kummer, Vuistin Team, Ecurie 13 Etoiles, Champions 2017

Une bataille que Florine Kummer et Ismaël Vuistiner aborderont plus soudés que jamais, eux qui s'apprêtent à conclure leur quatrième saison de collaboration en compétition. "Cela fait neuf ans que nous sommes ensemble", conclut Florine Kummer. "Rouler avec son compagnon a des inconvénients, mais surtout des avantages. Personnellement, je lui fais confiance à 100%, car je le connais bien, et puis, si nous sommes ensemble dans la vie, nous faisons abstraction de tout cela une fois que nous avons le casque sur la tête."

"Je dirais même que le fait que nous roulions ensemble est plutôt bénéfique pour notre couple car cela nous permet de vivre tout cela ensemble, c'est très enrichissant. Personnellement, hormis un rallye que je vais faire prochainement avec une amie, je ne pourrai pas rouler avec un autre pilote qu'Ismaël. Ce sont des choses que je ne pourrais partager qu'avec quelqu'un de très proche."

"Nous vivons quelque chose de fantastique, nous sommes ravis de disputer ce championnat grâce à l'organisation de BZ Consult Sàrl, et à l'appui de Renault Suisse qui est l'un des seuls constructeurs à s'investir comme cela dans notre pays, à notre niveau. Nous voulons bien évidemment remercier aussi nos partenaires, qui nous aident depuis toutes ces années."

Florine Kummer et Ismaël Vuistiner organisent une journée de soutien le samedi 10 août à Vercorin au restaurant Le Margueron, à partir de 11h.

Simeon Schneider ouvre son compteur

Article précédent

Simeon Schneider ouvre son compteur

Article suivant

Jeunesse, expérience et tactique ont fait la différence en Italie

Jeunesse, expérience et tactique ont fait la différence en Italie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Coupes Marques Suisse
Pilotes Florine Kummer , Ismaël Vuistiner
Équipes Vuistin Team
Auteur Emmanuel Rolland