Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Red Bull : "Désormais, Gasly doit obtenir des résultats"

partages
commentaires
Red Bull : "Désormais, Gasly doit obtenir des résultats"
Par :
8 juil. 2019 à 08:20

Helmut Marko insiste sur le soutien dont bénéficie Pierre Gasly chez Red Bull, où des changements sont mis en place pour tenter d'inverser la tendance. Mais tout en écartant l'hypothèse d'un remplacement en cours de saison, l'accent est mis sur l'obligation de résultat.

Dans le clan Red Bull Racing, et comme ce fut le cas avec d'autres par le passé, Helmut Marco ( Helmut Marko ) est clairement celui qui exerce la pression maximale sur les épaules de Pierre Gasly. Néanmoins, si l'Autrichien dresse un bilan négatif du début de saison du Français, il assure aussi que le soutien est entier et que des mesures sont prises pour tenter de faire rentrer les choses dans l'ordre. La semaine dernière, Christian Horner a indiqué qu'un remplacement de Gasly n'était pas à l'ordre du jour, scénario confirmé par Marko : "Nous essayons d'amener Gasly à la hauteur. C'est notre intention"

Lire aussi:

Lors d'un entretien accordé à Motorsport.com, le conseiller spécial de Red Bull rappelle également que certaines circonstances n'ont pas forcément aidé Gasly, notamment lors du dernier Grand Prix en Autriche, où il a terminé à un tour du vainqueur… son coéquipier Max Verstappen. "Gasly n'est certainement pas là où il pourrait être", estime Marko. "Il y a cependant une petite excuse pour lui en Autriche. Nous avons endommagé tous les ailerons avant lors des séances d'essais libres. Il ne pilotait pas avec le même aileron avant que Max, et cet aileron faisait une différence. Mais ça n'explique évidemment pas tout le fossé qui s'est creusé. S'il peut piloter dans l'air propre, il le fait correctement. Le problème, ce sont les dépassements. Il est resté coincé derrière Räikkönen pendant trop de tours, ainsi que derrière Norris. Max a dit lui aussi que Norris était l'adversaire le plus difficile à doubler car la McLaren est très rapide dans les lignes droites."

Gasly prend désormais les réglages de Verstappen

Pierre Gasly, Red Bull Racing RB15

En donnant les bons et les mauvais points, Helmut Marko souffle le chaud et le froid, avant d'entrer davantage dans les détails. Ces dernières semaines, Red Bull semble avoir pris les choses en mains pour tenter de remettre le pilote français sur les bons rails. Une manière aussi de mettre la balle uniquement dans le camp du Français, duquel des résultats sont maintenant attendus expressément. 

Lire aussi:

"Gasly n'a pas encore répondu à nos attentes", assène Marko. "Nous essayons de l'aider. Par-dessus le marché, il a un ingénieur de course qui est nouveau en Formule 1. Nous sommes en train de changer beaucoup de choses, en nous adaptant et en l'aidant. Mais désormais, Gasly doit obtenir des résultats. Il cherchait toujours ce qui n'allait pas dans la voiture, dans le châssis. Nous avons vérifié ça : il n'y avait rien. Notre position actuellement est de le soutenir du mieux possible. Il prend maintenant le set-up de Max dès le début car Max est plus expérimenté, et il a également plus de vécu avec l'équipe d'ingénierie. Avec ce set-up, il est autorisé à changer les choses pour que ça convienne à son style de pilotage. Mais il n'est pas censé s'en éloigner radicalement. Avant ça, il a expérimenté beaucoup de choses et il est passé d'un extrême à l'autre."

Malgré quelques performances rassurantes, Marko considère que pour le remplaçant de Daniel Ricciardo, les choses ont "mal tourné dès le début, avec deux accidents à Barcelone". Cette énième évocation des essais hivernaux paraît presque surprenante, mais l'Autrichien se justifie : "Il était déjà en manque de confiance après ça. Il a ensuite fait une bonne course à Bahreïn. Là-bas il a abandonné à cause d'une défaillance technique de notre côté. Il a fait une autre belle course à Monaco. Quand il a le champ libre, il y a toujours des bons chronos. Mais l'ensemble n'est pas bon."

Propos recueillis par Christian Nimmervoll  

 

Article suivant
La prochaine mission de Honda : un mode qualifs efficace

Article précédent

La prochaine mission de Honda : un mode qualifs efficace

Article suivant

Hülkenberg : Suivre une autre voiture est "pire que jamais"

Hülkenberg : Suivre une autre voiture est "pire que jamais"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Pierre Gasly
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Basile Davoine