Déjà vainqueur en 2014, Rosenqvist avait moins de pression

Ce dimanche, Felix Rosenqvist est devenu le deuxième pilote de l'Histoire à remporter deux Grands Prix de Macao F3 consécutifs après Edoardo Mortara en 2009 et en 2010.

Déjà vainqueur en 2014, Rosenqvist avait moins de pression
Départ : Felix Rosenqvist, Prema Powerteam Dallara Mercedes-Benz mène
Podium : le vainqueur Felix Rosenqvist, Prema Powerteam
Podium : le vainqueur Felix Rosenqvist, Prema Powerteam
Charles Leclerc, Van Amersfoort Racing Dallara Volkswagen
Départ : Felix Rosenqvist, Prema Powerteam Dallara Mercedes-Benz mène
Felix Rosenqvist, Prema Powerteam Dallara Mercedes-Benz
Felix Rosenqvist, Prema Powerteam Dallara Mercedes-Benz
Le vainqueur Felix Rosenqvist, Prema Powerteam Dallara Mercedes-Benz

Champion 2015 de F3 Europe et vainqueur de l'épreuve l'an passé, Rosenqvist était clairement favori malgré la présence des trois hommes qui lui ont donné du fil à retordre en 2015 : Antonio Giovinazzi, Jake Dennis et Charles Leclerc.

En dépit de sa position d'homme à battre, le Suédois affirme n'avoir jamais ressenti de pression supplémentaire quant au résultat à obtenir ce weekend.

"En fait, je dirais que je me sentais vraiment relax tout le weekend," déclare Rosenqvist pour Motorsport.com. "Peut-être que notre avantage était moindre que l'an dernier en termes de rythme, parce que je pense que j'étais plus à l'aise l'an dernier dans ce secteur-là."

"Il y a toujours un risque de chaos ici, et il faut de la chance pour gagner la course, donc je pense qu'il y a toujours un petit élément de stress. Mais même si j'avais eu un accident, ou si quelque chose qui n'est pas de mon ressort était arrivé, alors c'est la course, et c'est Macao. Je me sentais assez relax. Et à la fin, la victoire semblait irréelle."

Des manœuvres cruciales

Rosenqvist semblait être conscient que sa voiture avait un plus grand avantage en début de course, d'où son empressement de reprendre l'avantage sur Charles Leclerc à chaque fois que le Monégasque a pris la tête de la course.

"Connaissant un peu les pneus, je savais devoir dépasser au début, et que cela se dégraderait un petit peu à la fin," poursuit-il. "La voiture était vraiment bonne au début et on sait que normalement, ça ne dure pas éternellement. Donc le plan a bien marché."

Rosenqvist nous a détaillé son dépassement décisif sur Leclerc à l'approche du virage de Lisboa : "J'ai un peu levé le pied en ligne droite et j'ai accéléré à fond au bon moment. J'avais l'aspiration parfaite et je suis parvenu à mettre ma voiture complètement devant la sienne pour le freinage, donc ce n'était pas difficile de dépasser."

Leclerc, quant à lui, s'est classé deuxième après une performance convaincante pour son premier Grand Prix de Macao. 

partages
commentaires
Rosenqvist remporte le Grand Prix de Macao face à Leclerc

Article précédent

Rosenqvist remporte le Grand Prix de Macao face à Leclerc

Article suivant

Leclerc, 2e à Macao - "C'était important pour ma force mentale"

Leclerc, 2e à Macao - "C'était important pour ma force mentale"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 3
Événement GP de Macao
Lieu Circuito da Guia
Pilotes Felix Rosenqvist
Équipes Prema Powerteam
Auteur Jonathan Noble