Dixon s'offre son sixième titre malgré le succès de Newgarden

Scott Dixon a été titré pour la sixième fois en IndyCar en prenant la troisième place du Grand Prix de St. Petersburg, remporté par Josef Newgarden, le seul qui pouvait encore le priver de la couronne.

Dixon s'offre son sixième titre malgré le succès de Newgarden

Scott Dixon assoit un peu plus sa place dans l'histoire de l'IndyCar. Le Néo-Zélandais a remporté son sixième titre à l'issue du Grand Prix de St. Petersburg, qui concluait la saison 2020. Josef Newgarden, le dernier rival de Dixon dans la course au titre, s'est imposé tandis que le pilote Ganassi, qui pouvait se contenter d'une neuvième place, a franchi la ligne d'arrivée à la troisième position.

Vainqueur en ouverture de la saison au Texas, puis encore à trois reprises, Scott Dixon a passé toute la saison en tête du championnat mais Josef Newgarden s'est rapproché en fin d'exercice, avec des succès à Gateway et sur le circuit routier d'Indianapolis, repoussant l'échéance jusqu'à St. Petersburg.

Lire aussi :

"Ce n'est jamais juste [grâce à] une chose ou une personne", a déclaré Dixon au site officiel de l'IndyCar. "Pour moi, c'est un travail d'équipe. Nous avons fait de gros changements pendant l'intersaison. Un grand bravo à Josef et au Team Penske. Ils ont fait un sans-faute en fin de saison et ils ont pris beaucoup de points, c'était incroyable de les affronter. Nous savons que ce sera la même chose l'an prochain."

Scott Dixon peut maintenant penser au record de sept titres d'A.J. Foyt, le seul pilote qui le devance encore : "Six, c'est bien, sept, c'est mieux", s'amuse-t-il. "Ce sera l'objectif. Mais ce sera dur. Comme on le voit avec la concurrence, une petite erreur en qualifications a compliqué le week-end, nous n'avons pas pu tout assembler. Encore bravo à l'équipe, qui nous a sortis de ce trou, nous avons été constants et nous avons fait une bonne course."

Newgarden conclut la saison

Les deux prétendants au titre étaient mal placés sur la grille, avec Newgarden huitième, trois positions devant Dixon. Will Power, parti depuis la pole, est resté en tête en début de course, mais des problèmes pour rétrograder lui ont fait perdre des places et il a finalement abandonné avant la mi-course, après un contact avec un mur. Alexander Rossi a ensuite longtemps mené mais l'ancien pilote de F1 a lui aussi été contraint à l'abandon, après un tête-à-queue qui l'a envoyé dans le mur.

Colton Herta a hérité de la première place, devant James Hinchcliffe. Ce dernier est parti en tête-à-queue et il s'est accroché avec Jack Harvey en repartant, provoquant une nouvelle interruption de la course. Herta menait toujours au restart, perturbé par quelques gouttes de pluie. Alex Palou l'a attaqué et ils se sont gênés, ce qui a permis à Newgarden de plonger et de doubler les deux hommes. Herta, parti à la faute, et Palou ont ensuite chuté dans le classement. Newgarden a conservé la première place jusqu'à l'arrivée.

Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet

Pato O'Ward a pris la deuxième place, devant Dixon. Sébastien Bourdais, présent pour la troisième fois de la saison, s'est classé au quatrième rang, devant Ryan Hunter-Reay et le second Français du plateau, Simon Pagenaud.

La course a été troublée par un rare incident, une panne d'essence de la voiture de sécurité, qui a contraint Newgarden à contrôler le rythme lors du dernier restart.

United States Grand Prix de St. Petersburg

partages
commentaires
Dixon déçu de son week-end : "Nous avons beaucoup de travail"

Article précédent

Dixon déçu de son week-end : "Nous avons beaucoup de travail"

Article suivant

Magnussen aurait intéressé McLaren pour l'IndyCar

Magnussen aurait intéressé McLaren pour l'IndyCar
Charger les commentaires