Rallye Pays du Gier : Carron laisse aucune chance à „Bally“

Comme l’année passée Sébastien Carron a gagné le Rallye Pays du Gier en France devant Ivan Ballinari. Mais pour le tessinois c’est pas une mauvaise affaire concernant la saison 2017.

Rallye Pays du Gier : Carron laisse aucune chance à „Bally“
Ivan Ballinari, Paolo Pianca, Ford Fiesta R5
Daniel Sieber, Tim Kränzlein, Ford Fiesta R5
Nicolas Althaus, Alain Loset, Skoda Fabia R5
Michael Burri, Andersson Levratti, Ford Fiesta R5, D-Max Swiss
Cédric Althaus, Jessica Bayard, Peugeot 208 T16 R5
Pascal Perroud, Romain Blondeau, Ford Fiesta R5, Verifiche tecniche
Sébastian Carron, Vincent Landais, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Team Balbosca, podium
Ivan Ballinari, Paolo Pianca, Ford Fiesta R5, Roger Tuning
Sébastian Carron, Vincent Landais, Ford Fiesta R5, D-MAX Swiss, Team Balbosca
Nicolas Althaus, Alain Ioset, Skoda Fabia R5
Marc Valliccioni, Sandra Arlettaz-Schmidy, Porsche 997 GT3
Daniel Sieber, Tim Kränzlein, Ford Fiesta R5, Team Balbosca

A l’arrivée de la première manche du Championnat Suisse de Rallye 2017 autour de Saint-Chamond (Loire) en France proche, Ivan Ballinari devait admettre sa défaite. „Bally“ n’a été le plus vite que sur deux des huit épreuves spéciales (155,8 kms). „Sébastien est simplement plus fort que moi. Ca n’a rien à faire avec l’auto ou le parcours, c’est à moi“, avoue Ballinari.

Le classement général se présentait le même que 2016. Avec le décalage que Carron ne se battra pas absolument pour le titre cette année. A l’instant de champion ne visera que les départs au Gier, Jura, Chablais et Valais au volant de la Ford Fiesta R5 du Team Balbosca. Ivan Ballinari avec une voiture identique de Roger Tuning a prévu toute la saison avec sept manches, sauf qu’il aura des problèmes de budget imprévus. La deuxième place est une belle base pour son grand but de devenir champion Suisse finalement.

Comme au Rallye Pays du Gier 2016 c’est le meilleur des pilotes français qui prend la troisième place au classement général, cette fois Thibault Habouzit sur Skoda Fabia R5. Son retard se cumule à 2:19,6 quant aux 23,5 secondes qui séparent les deux vainqueurs. 

Le corse licencié suisse Marc Valliccioni avec sa puissante Porsche 997 GT3 finit troisième au classement suisse comme 2016. Nicolas Althaus occupait cette position jusqu'à ce qu’il a commit quelques petites fautes et perdait la quatrième place générale au Français avec licence suisse.

Michael Burri (Ford Fiesta) comme Cédric Althaus (Peugeot 208 T16) ont connu quelques problèmes d’acclimatation à leurs voitures R5. Les deux ont roulé avec Renault Clio R3T en 2016 et finissent 5ème et 6ème au classement suisse. Loin derrière c’est Daniel Sieber qui était content d’avoir finit son première Rallye après tant des années absentes. Vers la fin il a connu des problèmes de boîte à vitesse, mais restait à la 7ème place jusque avant les meilleures équipes R2.

Mike Coppens (Citroën DS3 R5) a abandonné dans l’ES1 déjà, Pascal Perroud (Ford Fiesta R5) subit une sortie de route dans l ‘ES3. Le classement junior a été gagné par Nicolas Lathion devant Jean-Marie Renaud et Niki Bühler (tous sur Peugeot 208 R2).

Rallye Pays du Gier - Classement (Scratch)

Rallye Pays du Gier - Classement (Rallye Suisse)

Swiss Rally Championship - standings after 1 round

partages
commentaires
Rallye Pays du Gier : duel entre les favoris

Article précédent

Rallye Pays du Gier : duel entre les favoris

Article suivant

Rallye Pays du Gier Junior : Victoires pour Nicolas Lathion et Thomas Schmid

Rallye Pays du Gier Junior : Victoires pour Nicolas Lathion et Thomas Schmid
Charger les commentaires