Yannick Mettler perd une victoire de classe dans la dernière heure

Bien que le Suisse et ses coéquipiers aient mené la course de VLN sur le Nürburgring jusqu'à la fin de la cinquième manche de la saison, l'équipage a dû se contenter de la quatrième place après une collision avec un retardataire.

Yannick Mettler perd une victoire de classe dans la dernière heure

Le week-end dernier, la Mercedes-AMG GT4 du Black Falcon était leader incontestée de la catégorie SP10 lors de la course de 6 heures de VLN sur la Nordschleife du Nürburgring pendant environ cinq heures et demie avant qu'un malentendu n'entraîne une crevaison au pneu arrière gauche, empêchant Yannick Mettler et ses équipiers Tobias Müller, Tim Scheerbarth et Tristan Viidas de remporter une victoire qui leur semblait assurée.

La journée de course de l'équipe Meuspath avait déjà commencé de la meilleure façon possible en qualifications : dans des conditions changeantes, la courte phase sèche du début de la séance a été parfaitement utilisée, l'équipage signant un chrono que leurs rivaux n'allaient plus pouvoir égaler en raison de l'apparition de la pluie.

Lire aussi:

Yannick Mettler, Tobias Müller, Tim Scheerbarth, Tristan Viidas, Mercedes-AMG GT4, Black Falcon

Yannick Mettler, Tobias Müller, Tim Scheerbarth, Tristan Viidas, Mercedes-AMG GT4, Black Falcon

Photo de: Oliver Selzer

La piste est encore mouillée au départ de la course à l'heure du déjeuner, mais cela n'empêche pas la Mercedes du Black Falcon de défendre sa position de leader. Mettler s'installe en tête et creuse l'écart pendant son relais. Environ une heure et demie avant la fin de la course, il remet la voiture à son coéquipier pour le dernier relais, au cours duquel un incident se produit dans la zone d'Andenauer Forst qui anéantit en un instant tout le travail accompli depuis le début du week-end.

Bien que la Mercedes endommagée est capable de rallier son stand, à 17 minutes, cela lui prend deux fois plus de temps qu'en rythme de course, et après son arrêt pour réparation, le podium est hors de portée pour le Suisse et ses équipiers. Au final, ce sera la troisième place de la catégorie qui viendra conclure leur course, à quatre minutes et demie seulement de la BMW M4 GT4 d'AVIA Sorg Rennsport, qui hérite de la victoire de classe.

Yannick Mettler, Tobias Müller, Tim Scheerbarth, Tristan Viidas, Mercedes-AMG GT4, Black Falcon

Yannick Mettler, Tobias Müller, Tim Scheerbarth, Tristan Viidas, Mercedes-AMG GT4, Black Falcon

Photo de: Oliver Selzer

"Le sport automobile est un sport d'équipe, et souvent des fractions de seconde décident de la victoire ou de la défaite. Nous l'avons encore vécu aujourd'hui ", a expliqué Mettler, déçu après la course. "Bien sûr, c'est ennuyeux pour tout le monde parce que nous avions dominé la course jusque-là. Mais avec toutes les situations chaudes que nous vivons sur la piste, les choses peuvent mal tourner."

Après une courte pause, les prochaines courses pour le Lucernois sont prévues en septembre, dont la cinquième manche de la Michelin Le Mans Cup à Spa-Francorchamps.

 
partages
commentaires
Yannick Mettler prêt à affronter deux mythes en deux semaines

Article précédent

Yannick Mettler prêt à affronter deux mythes en deux semaines

Charger les commentaires