Les pilotes Honda veulent retrouver leur rang

4e et 5e du classement provisoire du championnat, les pilotes Honda officiels Tiago Monteiro et Gabriele Tarquini ont été menacés par les Lada et les Chevrolet lors des deux manches de la Slovaquie. Ce week-end, sur le circuit Paul Ricard, les deux hommes entendent bien retrouver leur statut de « premiers non-Citroën ».

Après sa belle victoire lors de la course 2 à Moscou, Tiago Monteiro a vécu un week-end compliqué en Slovaquie. Suite à des qualifications difficiles (où il avait dû se contenter d’un lointain 17e rang), le pilote portugais a dû cravacher en course pour revenir dans la zone des points, ce qu’il fit (8e dans la course 1, 9e dans al course 2). Au Castellet, Monteiro est prêt à aller au combat.

Nous devons monter notre garde et, comme toujours, être prêts à l’attaque maximale.

Tiago Monteiro

"Nous perdons un peu de lest pour cette course, ce qui devrait nous aider un peu au niveau des soucis que nous avons rencontré en Slovaquie, notamment en qualifications", explique Tiago Monteiro. "C’est difficile de prédire quelque résultat que ce soit, la compétition est montrée d’un cran. Cela signifie que nous devons monter notre garde et, comme toujours, être prêts à l’attaque maximale. Personnellement, je me réjouis de prendre part à cet événement. J’ai vécu en France durant plusieurs saisons, ayant démarré ma carrière en course ici, j’y ai donc de bons souvenirs, et de bons amis".

Après un début de saison plus difficile que son équipier, Gabriele Tarquini est revenu petit à petit dans la course. Après avoir enregistré son premier podium (3e) lors de la course 1 en Russie, le vétéran italien occupe le 5e rang du championnat, à 12 points de Monteiro, alors qu’il avait connu un score vierge lors de la course 1 du Hungaroring. Performant en Slovaquie (6e et 4e), le champion du monde 2009 voudra poursuivre sur sa lancée au Castellet.

"C’est une piste que tous les pilotes et toutes les équipes du WTCC connaissent bien", commente-t-il. "En plus d’y avoir couru l’an passé, nous y avons effectué des essais durant l’hiver. C’est une piste très sécurisée, très rapide, et c’est complètement à fond. Je m’attends à avoir du mal dans les deux longues lignes droites, mais notre voiture devrait être bien dans les secteurs plus sinueux et techniques, c’est là que nous devrons prendre l’avantage. Les températures de piste feront aussi une différence. L’an passé, il s’agissait de la deuxième course de la saison, mais là, nous serons en plein été. Les températures de l’air et de la piste seront bien sûr considérablement plus élevées, et il faudra prendre en compte le facteur dégradation de pneus". 

Au Castellet, Honda n'évouera plus avec le lest maximum comme ce fut le cas en Slovaquie : les Civic perdront en effet 20 kg par rapport au week-end dernier, avec 40 kg de surpoids réglementaire contre 60 aux Citroën, et 20 aux Chevrolet et Lada.

A propos de cet article
Séries WTCC
Événement Paul Ricard
Circuit Circuit Paul Ricard
Pilotes Tiago Monteiro , Gabriele Tarquini
Type d'article Preview
Tags honda, monteiro, tarquini, wtcc