EL3 - Pérez le plus rapide, Verstappen et Hamilton hors des clous

Sergio Pérez s'empare du meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix des États-Unis. Max Verstappen et Lewis Hamilton ont bouclé un tour plus rapide que le Mexicain mais les deux rivaux pour le titre n'ont pas respecté les limites de la piste.

EL3 - Pérez le plus rapide, Verstappen et Hamilton hors des clous

Si les derniers préparatifs avant les qualifications se font lors de la troisième séance d'essais libres, celle du Grand Prix des États-Unis est quelque peu boudée par les équipes. Lors des cinq premières minutes de la séance, seul Sebastian Vettel se charge d'accumuler les kilomètres sur le circuit d'Austin. Le pilote allemand n'a pas le choix : il prendra le départ de la course en fond de grille en raison d'un changement de moteur, il lui faut donc recueillir le plus de données possibles pour parfaire ses réglages.

Le quadruple Champion du monde est ensuite relayé par Fernando Alonso, absent pendant la majeure partie des Essais Libres 1 à cause d'un problème mécanique et lui aussi pénalisé sur la grille. Le pilote Alpine signe le premier meilleur temps de la journée : 1'40"977 en pneus tendres.

Lire aussi :

La marque est ensuite abaissée à 1'35"571 par Lewis Hamilton, lui aussi chaussé des gommes tendres. Très vite, les autres monoplaces le rejoignent sur la piste, dont celle de Max Verstappen qui n'a pas pu compléter sa simulation de relais de qualifications en EL2 en raison du trafic dense. Cette fois-ci, le Néerlandais va au bout de son effort et prend le meilleur temps en 1'35"207, amélioré en 1'34"912 sur une deuxième tentative.

Plusieurs pilotes étaient partis en tête-à-queue vendredi, surpris par les bosses et les rafales de vent. Samedi, on voit Valtteri Bottas et George Russell effectuer une figure dans le premier secteur. Les deux pilotes repartent sans trop de mal, cependant leurs pneus tendres accusent le coup.

À vingt minutes du drapeau à damier, Carlos Sainz vire en tête avec un temps de 1'34"805, ce qui est tout bonnement le chrono le plus rapide du week-end ! Sergio Pérez améliore d'un dixième (1'34"701). Verstappen descend quant à lui jusqu'à 1'34"3 mais son temps est annulé quelques secondes plus tard pour le non-respect des limites de la piste au virage 19. Et le temps de 1'34"4 de Hamilton est également annulé pour les mêmes raisons, cette fois-ci au virage 9 !

Comme en EL2, Pérez repart avec le meilleur temps. Le pilote Red Bull devance Sainz et Verstappen. Bottas est cinquième, pris en sandwich par les McLaren de Lando Norris et Daniel Ricciardo. Gasly, Hamilton, Leclerc et Ocon complètent le top 10.

United States Grand Prix des États-Unis - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Ecart
1 Mexico Sergio Pérez
Red Bull 13 1'34.701
2 Spain Carlos Sainz Jr.
Ferrari 16 1'34.805 0.104
3 Netherlands Max Verstappen
Red Bull 13 1'34.912 0.211
4 United Kingdom Lando Norris
McLaren 13 1'34.945 0.244
5 Finland Valtteri Bottas
Mercedes 15 1'34.988 0.287
6 United Kingdom Lewis Hamilton
Mercedes 16 1'35.219 0.518
7 Australia Daniel Ricciardo
McLaren 11 1'35.345 0.644
8 France Pierre Gasly
AlphaTauri 17 1'35.398 0.697
9 Monaco Charles Leclerc
Ferrari 17 1'35.688 0.987
10 France Esteban Ocon
Alpine 10 1'35.711 1.010
11 Germany Sebastian Vettel
Aston Martin 18 1'35.851 1.150
12 United Kingdom George Russell
Williams 9 1'36.023 1.322
13 Finland Kimi Räikkönen
Alfa Romeo 20 1'36.062 1.361
14 Canada Nicholas Latifi
Williams 8 1'36.118 1.417
15 Italy Antonio Giovinazzi
Alfa Romeo 16 1'36.252 1.551
16 Canada Lance Stroll
Aston Martin 13 1'36.392 1.691
17 Spain Fernando Alonso
Alpine 12 1'36.490 1.789
18 Japan Yuki Tsunoda
AlphaTauri 16 1'36.572 1.871
19 Germany Mick Schumacher
Haas 15 1'36.671 1.970
20 Russian Federation Nikita Mazepin
Haas 15 2'03.456 28.755

partages
commentaires
Alonso envoyé en fond de grille après un changement de moteur
Article précédent

Alonso envoyé en fond de grille après un changement de moteur

Article suivant

Qualifs - Verstappen résiste au retour de Hamilton

Qualifs - Verstappen résiste au retour de Hamilton
Charger les commentaires