MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Avec Rabat et deux GP18, la confiance règne chez Avintia

partages
commentaires
Avec Rabat et deux GP18, la confiance règne chez Avintia
Par :
4 mars 2019 à 16:15

L'équipe espagnole se présente ragaillardie pour le début du championnat, après une dernière saison difficile.

2018 aura été une saison particulièrement difficile pour Avintia, bonne dernière au championnat des équipes. La saison du team espagnol aura notamment déraillé au moment de la grave blessure de Tito Rabat, lors des essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, suivi de l'imbroglio autour de ses remplaçants pour le reste de la saison, Christophe Ponsson et Jordi Torres.

Après ce passage difficile, Avintia va néanmoins pouvoir compter sur toutes ses forces vives en vue du début de la nouvelle saison. Rabat est de retour, et la structure va pouvoir bénéficier sur le plan technique de deux GP18 pour défendre ses chances au classement.

Lire aussi :

Un atout qui va changer la donne, comme l'a confié son directeur sportif, Rubén Xaus, auprès du site officiel du MotoGP. "Pour la première fois de son Histoire, l'équipe Avintia a reçu pour cette saison du bon matériel", déclare ainsi le Catalan. "À savoir la dernière version de la Ducati de 2018, utilisée à Valence, avec le dernier package. Cela permet à l'équipe de faire un bon pas en avant."

Des podiums possibles avec Rabat

La GP18 a semblé en effet être la machine la plus complète lors de la fin de la dernière campagne, et capable d'aller jouer la victoire sur tous les circuits. Une valeur sûre qui devrait faire des merveilles dans les mains d'un pilote tel que Rabat, Champion du monde Moto2 en 2014.

"Je pense que si Tito fait les choses correctement, qu'il progresse et apprend quelques petits trucs, alors il sera au moins capable de se battre pour le podium", avance Xaus. "C'est un bon objectif, et j'ai confiance dans notre situation."

Karel Abraham, Avintia Racing

Un tel objectif semble en revanche plus compliqué à atteindre pour Karel Abraham, qui devra déjà s'habituer à sa nouvelle équipe et faire le pont entre la GP16 qu'il pilotait encore l'an dernier, et la GP18.

"Pour Karel, c'est un autre défi, car il passe de la moto de 2016 à celle de 2018, donc cela fait une grande différence : une nouvelle équipe, une nouvelle organisation, tout est différent", poursuit Xaus. "Mais en tant qu'équipe nous travaillons tous ensemble, nous nous réunissons chaque jour, nous faisons tout ce qui est nécessaire pour structurer cela et avoir un environnement sain pour nos deux pilotes, qui avaient jusqu'ici à chaque fois des motos différentes."

Plus de confort avec la même moto

Le fait d'avoir la même moto pour les deux pilotes sera ainsi d'un grand confort pour l'équipe, jusque-là obligée de partager ses ressources sur deux machines aux caractéristiques sensiblement distinctes.

Lire aussi :

"C'était une situation difficile car les réglages et tout ce qui va avec étaient différents", confirme Xaus. "Mais maintenant les deux motos sont les mêmes pour les deux pilotes, ce sont donc les mêmes informations, les mêmes données, la même stratégie. Pour Karel ce sera donc un bon point  d'avoir une référence telle que Tito."

Rabat et Abraham ont respectivement terminé aux 16e et 21e places aux temps combinés lors des derniers essais à Losail, le premier cité à peine à une seconde de la meilleure référence de Maverick Viñales.

Article suivant
Meregalli : Si on courait aujourd’hui, Rossi serait devant

Article précédent

Meregalli : Si on courait aujourd’hui, Rossi serait devant

Article suivant

Manuel Poggiali nouveau coach des pilotes Gresini

Manuel Poggiali nouveau coach des pilotes Gresini
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Esteve "Tito" Rabat Bergada , Karel Abraham
Équipes Reale Avintia Racing
Auteur Willy Zinck