DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
19 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
22 nov.
Événement terminé
23 nov.
-
23 nov.
EL3 dans
08 Heures
:
46 Minutes
:
08 Secondes
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
5 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
20 jours

Simona de Silvestro ne sera plus pilote Supercars à temps plein en 2020

partages
commentaires
Simona de Silvestro ne sera plus pilote Supercars à temps plein en 2020
Par :
, Motorsport.com Switzerland
Co-auteur: Andrew van Leeuwen
7 nov. 2019 à 09:50

La pilote suisse ne disputera plus le championnat à temps plein, après trois ans passés dans la discipline. Elle ne s'interdit pas des piges dans les courses d'endurance de la série, et se concentrera surtout sur son rôle de pilote de développement pour Porsche en Formule E.

Après trois années à temps plein en Supercars, l'avenir de Simona De Silvestro était incertain dans le championnat, mais il était clair depuis un certain temps que la native de Thoune s'apprêtait à se séparer de l'équipe Kelly Racing, son employeur depuis son arrivée en Australie.

Si De Silvestro était potentiellement liée à d'autres équipes dans le championnat australien pour 2020, la pilote suisse a finalement décidé de ne plus s'investir à temps plein dans la discipline à l'issue de cette saison, comme elle l'a révélé lors de l'émission Trackside.

Lire aussi:

"Non, je ne serai pas [sur la grille] l'an prochain", a-t-elle indiqué. "D'un côté, oui, c'est un peu dommage parce que j'ai l'impression que nous n'avons pas coché toutes les cases ici en Australie."

"Mais avoir cette opportunité avec Porsche est vraiment important pour moi et, jusqu'à présent, j'ai l'impression d'avoir été proche, mais jamais là où j'avais besoin d'être, et je pense qu'avec cette opportunité, je peux enfin réaliser ce dont j'ai toujours rêvé : me battre pour un championnat et gagner des courses."

"Grâce à Harvey Norman, à Katie Page, cette opportunité s'est présentée pour courir [en Australie] pendant trois ans, et j'ai maintenant signé avec Porsche. Ainsi, si elle n'avait pas été là, ou si elle ne m'avait pas donné cette chance, peut-être que tout cela ne serait pas arrivé."

Simona de Silvestro, Nissan Motorsport Nissan

Simona de Silvestro, Nissan Motorsport Nissan

Photo de: Dirk Klynsmith / Motorsport Images

De Silvestro a fait ses débuts dans la catégorie pour la première fois en 2015 dans le cadre d'une participation unique à Bathurst 1000 aux côtés de Renee Gracie au volant d'une Ford de l'équipe Tickford. Les deux jeunes femmes se sont retrouvées un an plus tard à Mount Panorama, cette fois avec l'équipe Nissan, avant de signer un contrat à plein temps à partir de 2017.

Simona de Silvestro n'a cependant jamais pu se battre dans le haut du tableau, ne décrochant son premier top 10 qu'à la fin de la saison dernière à Newcastle. Deux autres Top 10 ont suivi en 2019, dont une septième place en carrière à Pukekohe en septembre dernier, son meilleur résultat dans la discipline.

Si Simona de Silvestro met fin à sa carrière à temps plein en Supercars, celle-ci a précisé qu'elle aimerait revenir ponctuellement dans la discipline pour les épreuves d'endurance, notamment les Bathurst 1000.

"Oui, plutôt, croyez-moi," a répondu de Silvestro questionnée sur un éventuel rôle de copilote l'an prochain.

"La compétition [en Australie] est tellement bonne, je pense qu'on ne peut pas la comparer à quoi que ce soit d'autre. Et pour être honnête, ça va vraiment me manquer, parce que j'aime vraiment les voitures, elles sont vraiment amusantes à conduire, la compétition est tellement féroce là-bas que c'est vraiment cool."

"Alors, si j'arrive à rassembler les éléments pour disputer les enduros, ce serait génial."

 
Article suivant
Un week-end âgité à Gold Coast pour Simona de Silvestro

Article précédent

Un week-end âgité à Gold Coast pour Simona de Silvestro

Article suivant

De Silvestro 15e, McLaughlin champion

De Silvestro 15e, McLaughlin champion
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Supercars
Pilotes Simona De Silvestro
Auteur Emmanuel Rolland