DTM
18 sept.
Événement terminé
C
Igora Drive
02 oct.
Canceled
WSBK
18 sept.
Événement terminé
02 oct.
Prochain événement dans
9 jours
WRC
18 sept.
Événement terminé
C
Rally d'Italie
29 oct.
Prochain événement dans
36 jours
WEC
13 août
Événement terminé
12 nov.
Prochain événement dans
50 jours
MotoGP Moto3
18 sept.
Événement terminé
C
GP de Catalogne
27 sept.
Course dans
5 jours
Moto2
18 sept.
Événement terminé
C
GP de Catalogne
27 sept.
Course dans
5 jours
IndyCar
12 sept.
Événement terminé
C
Grand Prix d'Indianapolis 2
02 oct.
Prochain événement dans
9 jours
Formule E FIA F3
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
FIA F2
11 sept.
Événement terminé
C
Sochi
25 sept.
Essais libres dans
3 jours
Formule 1
11 sept.
Événement terminé
ELMS
07 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
WTCR
11 sept.
Événement terminé
24 Heures du Mans

Monteiro : "On ne joue pas avec la vie des gens comme ça"

partages
commentaires
Monteiro : "On ne joue pas avec la vie des gens comme ça"
Par :
, Motorsport.com Switzerland

Encore une fois victime d'une sortie de route liée à une crevaison sur la Nordschleife, pour la deuxième année consécutive, Tiago Monteiro a perdu la tête du championnat. Le pilote Honda ne décolérait pas à l'issue de la course.

E.R., Nürburgring - Il y a un an, Tiago Monteiro avait perdu tous ses espoirs de titre en sortant de la route à haute vitesse et en heurtant durement le rail alors qu'il était en tête de la course d'ouverture. Un accident violent, suivi en outre d'un impact tout aussi conséquent avec la Citroën d'Yvan Muller qui ne pouvait l'éviter. Forfait pour la course principale, il avait connu un week-end vierge de point et se voyait définitivement distancé au championnat.

Cette année, le pilote portugais arrivait dans l'Eifel avec un avantage conséquent de 38 points en tête du classement. Et les choses ont une nouvelle fois tourné à la catastrophe pour Monteiro, encore victime d'une crevaison, et dans le rail (à plus faible allure certes) dans le dernier tour de la course d'ouverture alors qu'il évoluait au septième rang. Il repartait au ralenti et passait la ligne au 15e rang. 

Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

Un nouvel incident qui ne passait pas pour le pilote portugais, particulièrement remonté envers Yokohama, le partenaire pneumatique du WTCC, à l'issue de la course.

"On ne joue pas avec la vie des gens comme ça", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Cela fait trois ans que l'on vient ici, p… ils le savent, il faut faire quelque chose. Il ne faut pas venir en disant que c'est à cause de la piste. On est d'accord, la piste, les vibreurs, tout ça c'est dur. Mais on le sait maintenant."

"Girolami a connu le même problème, moi de mon côté je peux mettre en danger mon championnat. Et puis mince, l'année dernière je me suis fait mal ! Je suis resté une semaine chez moi sans bouger. OK, cette année, personne ne s'est fait mal, mais c'est ridicule. Ça m'énerve, c'est inacceptable à ce niveau de compétition. Tant qu'ils n'auront pas une vraie explication, je maintiendrai ma position. Et si on a l'explication, alors il faut résoudre ce problème. Ils font un pneu spécial pour la pluie, pourquoi ne le feraient-ils pas pour ici ?"

Ça m'énerve, c'est inacceptable à ce niveau de compétition.

Tiago Monteiro

"Il y a une recommandation de Yokohama avant la course", poursuit-il. "Et nous, pour anticiper encore davantage le risque, on est allés encore plus loin dans la sécurité. On a vraiment exagéré, car c'était quelque chose que l'on voulait éviter à tout prix, on s'est moqué de gagner quatre secondes dans la Nordschleife, ce qui compte c'est de tenir devant et d'avoir un peu de vitesse dans la grande ligne droite. Ce n'était vraiment pas nécessaire pour nous de prendre quelques risques." 

Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

Pas aidé par les concurrents de l'ETCC

Double peine pour Tiago Monteiro, qui était de surcroît contraint de s'élancer des stands lors de la course principale, son équipe n'ayant pu réparer à temps les dégâts de la Civic avant la fermeture de la pitlane. Il était ainsi contraint de s'élancer derrière la meute, et même derrière les concurrents de l'European Touring Car Championship, exceptionnellement ajoutés au WTCC sur ce tracé si spécifique.

"C'est frustrant, je perds beaucoup de points", continue Monteiro. "On repart à zéro pour le championnat. Car par malchance, on n'a pas réussi à réparer dans les temps, il nous a manqué quelques petites minutes. En partant de ma quatrième position initiale, tout était encore jouable pour la course principale, un podium était même envisageable. Mais en partant derrière, c'est sûr que cela allait être compliqué."

"Surtout que, par malchance encore, on avait l'ETCC ici aussi donc je suis parti derrière tout le monde. Les concurrents de ce championnat n'ont d'ailleurs pas été vraiment corrects, je n'ai pas bien compris. Trois ou quatre pilotes se sont vraiment bagarrés avec moi, à me fermer les portes… ce n'est pas la même course ! Je ne comprends pas… Tout est allé de travers ce week-end." 

Tiago Monteiro, Honda Racing Team JAS, Honda Civic WTCC

"On repart de zéro" 

De 38 points d'avance avant le meeting de la Nordschleife, Monteiro compte désormais deux unités de retard sur le nouveau leader Nicky Catsburg, et se retrouve même sous la menace d'un autre pilote Volvo, Thed Björk, troisième à six points du Portugais, qui se tourne déjà vers la prochaine manche, sa course à domicile sur le circuit urbain de Vila Real, près de Porto, le 25 juin prochain.

"C'est vraiment désolant car [mon avance au championnat] était le fruit du travail de trois courses où tout s'était bien passé", conclut Monteiro. "Tout d'un coup, on repart de zéro, il ne reste plus que six courses. Maintenant, il faut continuer à travailler et à pousser, plus qu'avant encore."

"C'est comme si le championnat repartait maintenant. J'ai deux points de retard, on va se concentrer sur Vila Real. Une piste sur laquelle on avait bien marché l'an passé, on était bien au Maroc aussi qui est assez similaire, donc on espère être bien là-bas."

Nicky Catsburg : "C'était une course fantastique"

Article précédent

Nicky Catsburg : "C'était une course fantastique"

Article suivant

Yokohama s'explique après les crevaisons sur la Nordschleife

Yokohama s'explique après les crevaisons sur la Nordschleife
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WTCC
Événement Nürburgring
Lieu Nürburgring
Pilotes Tiago Monteiro
Équipes Honda Racing Team JAS
Auteur Emmanuel Rolland