MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Rins de nouveau bloqué en Q1 après une chute lors des EL3

partages
commentaires
Rins de nouveau bloqué en Q1 après une chute lors des EL3
Par :
2 juin 2019 à 07:25

L'Espagnol a payé cher sa chute des EL3, qui a conditionné, de façon négative, tout le reste de sa journée.

Pour la troisième fois en six Grands Prix cette saison, c'est au-delà de la dixième place qu'Álex Rins va prendre le départ de la course, dimanche. Cette fois-ci, c'est en effet depuis le 13e rang que va s'élancer le pilote Suzuki, qui a vécu deux coups durs ce samedi, et qui ont compromis sa position sur la grille.

Il y a d'abord eu cette chute au tout début des EL3, qui a mis à mal sa confiance. Puis un passage en Q1 étroitement lié, durant lequel l'Espagnol a bien cru pouvoir composter son ticket pour la seconde partie des qualifications, avant de s'en faire déposséder lors du dernier tour lancé d'Andrea Dovizioso

Lire aussi:

L'épilogue d'une journée décidément bien difficile. "Les qualifications étaient un peu étranges", analyse-t-il. "Bien sûr, on a gagné 0"6 par rapport aux EL4, et c'était un bon chrono, mais pas assez. Nous savions que même pour avoir la deuxième place il fallait que nous fassions un pas en avant, sinon Dovizioso nous dépasserait. Sincèrement, tout seul c'est difficile sur ce circuit, et surtout avec notre moto, comme on perd un peu en ligne droite. J'ai essayé d'y aller avec Valentino, mais évidemment je ne veux pas lui donner de l'aspiration, sinon il aurait aussi pu m'empêcher d'aller en Q2. Il attendait beaucoup avec moi à la fin et nous nous sommes fait éliminer."

Perte de confiance 

Pour Rins, tout est donc allé de travers dès ses premiers tours de roue des EL3, avec une chute qui l'a coupé dans son élan. "Le problème que nous avons eu en EL3 était la chute", concède-t-il. "Celui-ci m'a fait perdre de la confiance et c'est compliqué de la récupérer. Si j'avais pu me qualifier directement en Q2, j'aurais essayé de trouver un bon pilote devant, et d'attaquer à fond. Comme Márquez l'a fait avec Dovizioso."

Rins reste cependant optimiste en vue de la course, notamment eu égard à l'allure affichée lors de la dernière séance d'essais libres, où il s'est emparé de la quatrième place. "Le rythme de course n'est pas si mal", confirme-t-il. "Nous avons eu un petit problème ce matin, avec ma chute, j'ai perdu ma confiance en EL3. C'était difficile de la retrouver plus tard. En EL4, je pense que ça s'est bien passé car j'ai commencé le deuxième run avec des pneus usés, et j'ai fait un bon temps derrière Petrux. Pour demain, au warm-up, nous devrons un peu plus vérifier la moto mais les réglages sont plus ou moins faits." 

Lire aussi :

Le pilote Suzuki sait néanmoins qu'une 13e place sur la grille n'est en rien suffisante pour quiconque souhaite se battre pour le titre, surtout quand l'adversaire principal en face de soi s'appelle Marc Márquez. Troisième du championnat et encore très récemment jugé à-même de ferrailler pour le sacre, son statut a depuis perdu un peu de sa superbe, mais l'intéressé estime que le profil des premiers tracés européens ne l'aide guère dans sa quête de la performance. "Nous savions que les pistes après Austin seraient plus difficiles pour nous, donc nous essayons de prendre des points, la pire course était au Mans, mais nous sommes prêts à nous battre."

Avec Michaël Duforest

 

Article suivant
LIVE MotoGP, GP d'Italie: Warm-Up

Article précédent

LIVE MotoGP, GP d'Italie: Warm-Up

Article suivant

Warm-up - Márquez continue de dominer, les Suzuki se montrent

Warm-up - Márquez continue de dominer, les Suzuki se montrent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Italie
Catégorie Q2
Lieu Mugello
Pilotes Alejandro Álex Rins Navarro
Équipes Team Suzuki MotoGP
Auteur Willy Zinck